Les différents

PRODUITS

_

Différents produits sont développés pour plusieurs applications

L’informatisation “ENTI I”

dans l’élévage d’escargots (helix aspersa; “gros gris” et “petit gris”)

Le champ biomagnétique est chargé sur des pierres en granit qui à leur tour déchargent cette information dans l’eau qui est utilisée pour arroser l’élevage d’escargots.
Le chargeur (les pierres en granit) est placé au coté adduction d’eau dans le système d’arrosage.
(Détails techniques voir “En pratique”)

Le champ biomagnétique “Enti I” a des effets sur:

A/ la mortalité
B/ l’état d’intoxication
C/ la croissance
D/ la qualité des escargots

Les effets:

A. Le champ réduit la mortalité à pratiquement 0%
A cause du fait qu’on harmonise les escargots, qu’on les intègre et qu’on leur procure une santé plus importante, on peut réduire la mortalité à pratiquement 0%, là cette mortalité peut atteindre 75% dans des élévages classiques.

B. Desintoxicatie
Une intoxication environnementale se fait par le sol, l’herbe, l’eau et la nourriture qu’on leur donne.
Toutes ces intoxications sont neutralisées par le champbiomagnétique “Enit I”.

C. Le péristome
L’information qu’on donne a aussi comme effet que la croissance s’accélère, la maturation se fait plus vite, et le péristome se durcit plus vite.

D. Qualité de la chair
Il est évident que l’amélioration de la vitalité et de la santé, se traduit en un meilleur goût de la chair. Le goût devient en effet plus fin, complexe et raffiné.

En Pratique:

Un nombre de pierres en granit se place dans le système de l’adduction d’eau.

Le nombre nécessaire se calcule selon:
1/ le débit,
2/ et le volume d’eau à informatise

Le calcul se fera suivant des détails fournis par l’entreprise.

Schéma:

schema-new

 

Protocole d’application “Enti I” dans l’élevage d’escargots

Le but du champ biomagnétique “Enti I” est d’éviter les maladies dans l’élevage d’escargots.

A. Requis
– pierres de granit chargées du champ “Enti I” qu’on installe dans le système d’aspersion d’eau
– sytème d’aspersion d’eau

B. Méthode d’application
1. Arrosez les escargots avec l’eau, aspirée à travers le tube d’aspiration rempli de prierres de granit

2. Fréquence d’application:
– journalier

3. Aucun traitement chimique

Télécharger ici le protocole pour le traitement des escargots (document en Word)

L’ informatisation “Enti II”

Dans l’Apiculture (Apis mellifera)

Le champ biomagnétique est appliqé aux ruches par moyen de la poudre cellulose “CMC”. La poudre est totalement atoxique.
(La CMC est utilisée en cuisine pour la préparation de sauces,…)

Le champ “Enti- II” a comme effets:
1/ plus aucune mortalité par maladie
2/ disparition du Varroa.
3/ augmentation maximale de la vitalité de la ruche
4/ une diminution presque absolue du stress des abeilles
5/ production du miel multiplié, augmentation de 100 à 140% net

Les premiers effets se montrent dans les jours et semaines suivants l’application.

L’application se réalise comme montrée dans le film: on n’ouvre pas la ruche et on introduit la poudre par l’ouverture de la nourriture hivernale.

bijen-producten

Phase initiale de l’informatisation:
Première application: jour 1
Deuxième: jour 4
Troisième: jour 10
Quatrième: jour 20

Après cette première phase initiale on applique cette informatisation une fois tous les 15 à 20 jours. Et on la poursuit pendant l’année entière.

L’action du champ biomagnétique ne consiste pas dans la destruction de la Varroa, mais elle améliore la santé des abeilles.
Comme les facteurs externes stressants persistent pendant l’année entière, l’application s’étend sur cette année entière.

Voir aussi “protocole pour l’application de Enti II ”.

 

Protocole d’application de la cellulose “Enti II” sur les abeilles

L’application du champ biomagnétique “Enti II”, sur le porteur cellulose (CMC) prévient l’infestation des abeilles par le Varroa.
Elle révitalise les abeilles et réduit leur stress considérablement.

A/ Matériel utilisé:
-Carboxyl Methyl cellulose, =CMC “Enti”, sous forme de poudre.
-une cuillère à soupe

B/ Méthode d’application:
1°/ On disperse la poudre directement dans la ruche, à rato de 20 grammes/ ruche. (une grande cuillère à soupe=20g)

2°/ La fréquence de l’application:
Installation du traitement:
Jour 1: une dose de 20 g
jour 4: une dose de 20 g
jour 10: une dose de 20 g
jour 20: une dose de 20g

Et puis, après ces premières trois semaines: une dose à répéter toutes les 3 semaines.

Conservation du produit:
La CMC se garde dans une boîte en bois, dans un endroit sec. Eviter tout contact avec la pierre, le métal ou le so, ou les champs magnétiquesl.

Aucun traitement chimique ne devrait être appliqué.

Télécharger ici le protocole pour le traitement des abeilles (document en Word)

L’informatisation “Enti III”

Appliquée aux plantes
L’information est chargée sur du CMC (Carboxyl Methyl Cellulosis) qui est dissolu dans de l’eau afin de pulvériser sur les plantes.
L’informatisation “Enti III” a un effet majeur sur les états de maladie les plus fréquents. Par exemple les affections mycotiques et parasitiques.
Plus spécifiquement:
A/ phytophtora
B/ botrytis
C/ oidium, mildiou
D/ tous les états parasitiques

Ces effets très larges sont possibles puisqu’on neutralise des perturbations très profondes. L’effet général consiste en une vitalisation de la plante. Les plantes deviennent moins susceptibles aux circonstances malsaines.

Les effets de cette informatisation “Enti III”:
A. Evite les maladies
B. Vitalise la plante
C. Améliore la qualité des fleurs et des fruits
D. Optimalise la production de la plante
E. Maximalise le rendement de la plante.

En pratique:
On prépare une solution de 8 grammes CMC Enti III/ litre d’eau.
On pulvérise cette solution sur les feuilles et tiges des plantes.
Cette pulvérisation est répétée tous les 3 à 2 semaines.
Une phase initiale accélérée peut être instaurée.
La solution, durant cette phase initiale, est pulvérisée le jour 1 + le jour 4 + le jour 10 + le jour 20.
Après cette phase initiale une pulvérisation tous les 2-3 semaines est optimale.

 

PROTOCOL

Protocole d’application de la cellulose “Enti III” sur les plantes
Le but de l’information Enti III, sur le porteur CMC, est de prévenir que la plante développe les maladies appelées oidium, mildiou,, ou les maladies parasitaires.

A. Matériel utilisé
– Carboxyl Methyl cellulose, =CMC “Enti”, sous forme de poudre.
– un pulvérisateur manuel
– plantes, à l’intérieur ou à l’extérieur

B. Méthode d’application
1° Préparation de la solution CMC “Enti”.
Solution à 8g/l.
On mixe la solution pendant 15 à 30 minutes.
On garde le pulvérisateur rempli de la solution, isolé du sol,
posé sur du bois.

2° On pulvérise la solution sur les feullies et les tiges des plantes

3° La fréquence des pulvérisations
Pour débuter l’application:
On pulvérise le Jour 1, puis le Jour 5, puis le Jour 10.

4° Après ce début on pulvérise tous les 14 à 20 jours, dépendant des circonstances concrètes

5° Une évaluation événtuelle du traitement peut s’effectuer par l’envoi de photos par e-mail

Conservation du produit:
On évite le contact de la CMC avec la pierre ou le métal .
On garde la CMC sur du bois, à l’abri de la lumière, et l’humidité.

Aucun traitement chimique devrait être appliqué aux plantes.

Télécharger ici le protocole pour le traitement des plantes (document en Word)

L ‘informatisation ENTI III

Appliquée aux fraisiers
L’information est chargée sur de la CMC (caroxylmethylcellulose) qui est ensuite dissous dans l’eau avec laquelle on arrose les fraisiers.
L’informatisation ‘Enti III “a un effet sur la plupart des maladies courantes, comme:
A/ phytophtora
B/ botrytis
C/ oïdium, le mildiou
D/ infestations parasitaires

Ces effets très larges sont possibles puisqu’on neutralise des perturbations très profondes. L’effet général consiste en une vitalisation de la plante. Les plantes deviennent moins susceptibles aux circonstances malsaines.
Les effets de cette informatisation “Enti III”:
A. Eviter les maladies
B. Révitalisation de la plante
C. Amélioriation de la qualité des fleurs et des fruits
D. Optimalisation de la production de la plante
E. Maximalisation le rendement de la plante.

En pratique:
On prépare une solution de 8 grammes CMC Enti III/ litre d’eau.
On pulvérise cette solution sur les feuilles et tiges des fraisiers.
Cette pulvérisation est répétée tous les 3 à 2 semaines.
Une phase initiale accélérée peut être instaurée.
La solution, durant cette phase initiale, est pulvérisée le jour 1 + le jour 4 + le jour 10 + le jour 20.
Après cette phase initiale une pulvérisation toutes les 2-3 semaines est optimale.

PROTOCOL

Protocole d’application de la cellulose “Enti III” sur les fraisiers
Le but de l’information Enti III, sur le porteur CMC, est de prévenir que la plante développe les maladies appelées phtytophtora, oidium, mildiou,, ou les maladies parasitaires.

A. Matériel utilisé:
-Carboxyl Methyl cellulose, =CMC “Enti”, sous forme de poudre.
-un pulvérisateur manuel
-fraisiers

B. Méthode d’application:
1°Préparation de la solution CMC “Enti”.
Solution à 8g/l.
On mixe la solution pendant 15 à 30 minutes.
On garde le pulvérisateur rempli de la solution, isolé du sol, posé sur du bois.

2° On pulvérise la solution sur les feullies et les tiges
des plantes

3° La fréquence des pulvérisations:
Pour débuter l’application:
On pulvérise le Jour 1, puis le Jour 5, puis le Jour 10.

4° Après ce début on pulvérise tous les 14 à 20 jours, dépendant des circonstances concrètes

5° Une évaluation événtuelle du traitement peut s’effectuer par l’envoi de photos par e-mail

Conservation du produit:
On évite le contact de la CMC avec la pierre ou le métal .
On garde la CMC sur du bois, à l’abri de la lumière, et l’humidité.

Aucun traitement chimique devrait être appliqué aux plantes.

Télécharger ici le protocole pour le traitement des fraises (document en Word)